chevron_left Tornare agli eventi

Jeunes reporters à l'ONU - Séance 4

Nous sommes au regret de vous informer que cette séance est malheureusement annulée à cause de l'épidémie de Coronavirus qui touche actuellement la Suisse.

Changement climatique : quelles solutions pour contrer la perte de la biodiversité ?

Les changements climatiques majeurs que nous observons actuellement sont alarmants. Parmi ceux-ci, la perte de la biodiversité est marquante. Nombre d’espèces vivantes (micro-organismes, animaux, végétaux) disparaissent ou sont en cours d’extinction. Les variations météorologiques nuisent gravement à leur environnement et modifient leurs conditions de vie. Forcées de s’adapter ou migrer, nombreuses sont celles qui ne résistent pas. Souvent irrémédiable, cette perte a des conséquences sur l’équilibre et le cycle de la vie. Face à ce constat, quelles sont les solutions pour freiner cette perte de la biodiversité ? Venez poser vos questions à des experts sur la question et découvrez-en plus sur ce thème !

JRONU
  • Olivia Spahni Secrétaire générale de Pro Natura Genève
    Olivia Spahni est secrétaire générale de la section genevoise de Pro Natura depuis 2015. Cette association gère 11 réserves naturelles et veille à ce que l’aménagement du territoire du canton se fasse de manière respectueuse de la nature. Elle est en outre spécialisée dans l’éducation à la nature pour les grands et petits, avec notamment l’accueil du public dans ses deux centres nature.
  • Elodie Moulin Juriste consultante au Secrétariat de la CITES
    Elodie Moulin est juriste consultante au Secrétariat de la CITES depuis plus d'un an. Sa passion pour la protection de la nature et les animaux l'a mené vers une carrière de juriste en France, puis à l'étranger. C'est en République du Congo et en République Démocratique du Congo qu'elle a pu assister les Gouvernement dans la conservation, la lutte contre le braconnage et le trafic illégal des espèces protégées, tels que les éléphants, les perroquets gris ou les pangolins. Elle oeuvre actuellement au sein du Secrétariat de la CITES afin d'assister les pays membres de la Convention à développer des législations adéquates pour réguler le commerce international des espèces d'animaux et de plantes inscrites à la CITES. Elle œuvre actuellement à assister les pays à développer des législations adéquates pour réguler le commerce international des espèces d'animaux et de plantes inscrites à la CITES.